INFOS:
FORUM DES ASSOCIATIONS

Samedi 8 septembre

à l'école Amalbert de 10h à 16h


COURS ESSAI - ABSENCE
Merci de prévenir au 06 95 60 43 26.


Saraswati


La Déesse Saraswati
La déesse Sarasvatî est considérée comme la plus belle du panthéon indien, fille de Shiva et Durga, elle est l’épouse de Brahmâ. Déesse de l’enseignement, de la connaissance et des arts, ses attributs sont l’aiguillon, la vina (luth indienne) et un mala de perles. Elle est représentée assise sur une fleur de lotus accompagnée d’un cygne ou d’un paon. Elle est vénérée à Varanasi et à Kolkata, notamment pendant la Vasant Panchami (fête nationale pour les écoliers).

 


Le Fleuve Saraswati

La Sarasvati est l'un des sept fleuves sacrés de l'Inde, il est mentionné dans le Rig Veda et y est même décrit comme le plus beau d'entre tous. Mais le Fleuve est depuis bien longtemps asséché et son cours, quelque part au milieu du désert du Thar, reste aujourd'hui encore mystérieux. Des études scientifiques indiquent que son estuaire se trouverait en Inde, prés de la frontière Pakistanaise, où il se serait jeté dans la mer d'Oman. L'Inde, terre spirituelle, offre d'autres interprétations de l'histoire de ce fleuve. Pour les hindouistes il s'agit d'un fleuve souterrain qui rejaillirait au nord de l'Inde, aux confluents du Gange et de la Yamuna, deux autres fleuves sacrés. Ce point correspond à la ville d'Allahabad, l'un des lieux les plus sacrés du sous-continent Indien et théâtre de la Kumb Mellah (fête Hindouiste et plus grand rassemblement religieux du monde). A partir de ce lieu les trois fleuves mythiques mêlent leurs eaux jusqu'à Kolkata (Calcutta), passant notamment par Varanasi. C'est dès lors le Gange.